La raison de vivre

La raison de vivre

Et encor un petit texte à ajouter…

 

Comme en ce moment, je crois totalement bien aller, mais il me semble qu'au fond, vu ce que j'écris en ce moment, ce n'est pas si bien que ça… On peut même dire que je sais que ça ne va pas mais que je le masque totalement…

 

Je sais que certaines personnes de mon entourage proche ne vont pas apprécier ce texte si il est écrit de moi, car il correspond tout à fait à une certaine époque de ma vie pas glorieuse…

 

Disons qu'à cette époque, j'ai eut la stupide idée de me demander à quoi servait la vie… stupide vu les réponses trouvées, qui n'était peut-être pas le bon moment pour y penser…

Les gens vont généralement au bout de leur vie… mais pourquoi ? On fait tout avec intérêt, grand ou petit intérêt, il y en a un. Nous vivons afin d'avoir un but, mais quel est ce but ? Mourir ? lol ça ne sert pas à grand-chose de vivre pour mourir…

Ne croyant pas à la religion, je ne crois donc pas à la réincarnation ou au paradis/enfer (enfer, donc justement la bible ne parle pas :p) selon cette religion, un suicide mène à l'enfer. Pour mon cas, pas de risques… pas croyant…

Certains disent que la vie vaut d'être vécue, car on y passe de bons moments… Je ne dirai pas le contraire pour la partie « on y passe de bons moments » mais en même temps, la vie est semé d'embûches, donc de passages pas marrants… Si les moments moins marrants prennent le dessus, on constate des dépressions et des fois des suicides.

En même temps, ceux qui font ça ont pour but une chose : tout arrêter, on ne perçoit effectivement plus les bons moments, mais on en a plus le besoin, donc c'est facile… et pour les mauvais, fini !

Donc si on peut supprimer tous les mauvais moments, on dira que ça serait la solution, tout le monde au suicide, au moment où on a passé de bons moments, ça résout pas mal de choses…

Je me rappel une fois, à l'époque où je regardait la télévision, j'avais vu une femme assez âgée qui s'était suicidé avec son mari, empoisonné, ils avaient estimé être arrivé à un bon moment et que leur vie d'après serai moins bonne… (Bon … pas de bol pour la madame, les pompiers l'ont « sauvée » et pas le mari, donc elle s'est retrouvée veuve… j'aurai été le pompier, je l'aurait laissée… (Tel était son but)

Pourquoi pas dans un sens… Et en même temps on dit que sa plus belle partie de sa vie est son enfance (point de vue non partagé pour ma part) Donc autant faire cela avant…

Donc on vivrait pour ses amis ? Mouais… vive ceux qui en ont pas… Pour sa famille (raison suffisante ???)

On dit aussi que chaque espèce animale cherche à survivre, donc on vivrait par instinct ? Là, c'est fort possible…

Perso, étant plus jeune (dans les 6ans et un peu plus) je pensait être né pour faire de la main d'œuvre à ma famille… Comme quoi, ça fait longtemps que cette question existe… Pas forcément tourné de la même manière…

En fait, je trouve personnellement que la plupart de ces raisons ne sont pas valables… On vit pour avoir sa famille, dans quel but ? Après tout… on fera du mal aux gens une fois que l'on a sa famille… De plus, On ne regrette rien une fois mort !

Et bien en fait, il ne reste plus grand chose…

Je coirs que ce qui m'a personnellement retenu est soit la passivité, comme pas mal de gens, ou le mal causé par une disparition (même si tout le monde y passe un jour quand même).

Mouais… Pour ma part, je compte finir mes projets, et vu que j'en ai toujours à la suite, ça s'enchaîne… Et le tout est de passer sa vie à ne pas y penser profondément quand on a pas assez de raisons… « A quoi sert la vie » a longtemps été ma devise étant plus jeune, et je n'y ai toujours pas trouvé de réponse…